Qu’est-ce qui influence la couleur du miel ?

Avoir dans sa boîte à pharmacie naturelle du miel de différentes couleurs est vraiment satisfaisant, car on peut profiter à chaque instant de ses bienfaits. Certains éléments de l’environnement dans lequel est extrait le miel déterminent sa teinture. Ce produit naturel de grande qualité, à diverses couleurs qui dépendent directement de la flore locale, représente une source de vie pour la ruche.

L’immense variété de miels

Les miels monofloraux ou bien miels de grands crus sont fabriqués à partir d’un unique type de végétal. Presque la totalité des miels monofloraux est représentée par les miels de Colza et de Tournesol. L’Acacia, le Tilleul, le Châtaigner, le Sarrasin, la Lavande, et le Pissenlit sont des grands crus tant aimés des Français de par leurs goûts, leurs couleurs et leurs textures spécifiques. La variation de couleurs de ces miels est en fonction de la floraison d’une seule plante mais aussi en fonction si le miel est produit en France ou non. Celle-ci fleurit rarement en une année, d’où la nécessité de la transhumance des abeilles.

Les miels polyfloraux par contre sont des miels de printemps, ou miels d’été. Ils sont conçus à partir de divers types de fleurs, c’est pourquoi leur couleur varie souvent. Il existe aussi des miels de terroir, comme ceux des maquis provençaux, qui ont parfois un goût unique. Ainsi, ils sont très appréciés par de nombreux amateurs de miel corsés. Cette célébrité est due à ses caractéristiques fascinantes, car il s’agit de miels naturels qui produisent une considérable diversité de nourriture à la ruche et favorisent la santé des abeilles.

Les sources mellifères qui déterminent la couleur du miel

La quantité des constituants de chaque type de miel est différente selon de nombreux facteurs à savoir la nature du sol d’où les plantes créent leur nectar. Donc, un sol doté d’une importante matière minérale produira des substances qui contiennent plus de minéraux. Les miels aromatiques qui possèdent des éléments particuliers issus des plantes aromatiques telles que le thym, le sapin, l’eucalyptus, le romarin ou la coriandre.

Bien que le Pollen apporte des protéines favorables au développement des larves, le Nectar aussi garantit l’approvisionnement en sucre et favorise la fabrication du miel. Il contient 20 à 80 % de sucres comme le glucose, le fructose ou le saccharose. Ces apports en sucres agissent directement sur la progression de la cristallisation du miel. Ainsi, le Nectar de divers éléments qui donnent de la couleur au miel comme les vitamines, les pigments, et les arômes. La plante mellifère la lavande joue également un grand rôle dans cette production et variation du caractère de miel.

Le Miellat est aussi une des substances qui influencent la couleur du miel. Il est issu des excrétions laissées sur les végétaux par les insectes suceurs comme les Pucerons et les Cochenilles. Il contient des sucres plus complexes avec une composition identique à celle de la sève végétale. Il n’est pas facile de le récolter, car sa production de Miellat dépend du climat, le miel de miellat le plus connu est le miel de sapin avec une couleur très sombre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *