Comment optimiser un texte pour le référencement naturel ?

L’optimisation du texte pour le référencement est l’un des éléments de base visibles dans les moteurs de recherche. Vous devez également savoir comment fidéliser les visiteurs de votre site. Il est nécessaire de présenter un contenu lisible et utile. Grâce à un bon SEO, nous sommes en mesure de communiquer facilement avec nos clients. À cette fin, rien de mieux que d’apprendre à optimiser votre texte pour le SEO.

Suggérer un bon titre

Le titre est la base et le fil conducteur de l’article. Le titre pris en compte par l’algorithme du moteur de recherche doit être optimisé pour espérer être placé dans les premiers résultats des moteurs de recherche.

Voici quelques conseils pour optimiser votre titre :

  • sélectionnez la requête clé appropriée et placez-la au début du titre ;
  • évitez de choisir des mots-clés ultra-concurrentiels ;
  • préférez les requêtes clés à longue traîne : il y a moins de concurrence ;
  • vérifiez la longueur de son titre avec un simulateur SERP gratuit. Un titre trop long sera raccourci par les moteurs de recherche.

Pour plus d’informations, découvrez ce site.

Rédiger une méta description

La méta description est un petit texte qui apparaît sous le titre dans le SERP. Il n’est pas pris en compte pour le référencement. Cependant, il doit donner envie aux visiteurs de cliquer sur le lien qui l’accompagne. Il comporte idéalement 150 caractères et résume en quelques mots les grandes lignes du texte. S’il n’y a pas de méta description, les premières lignes de texte seront affichées sous le titre.

Bien rédiger l’introduction

L’introduction est de la plus haute importance car elle est prise en compte par les robots des moteurs de recherche. Pour réussir la rédaction de votre introduction, vous devez y placer au moins une fois une requête clé et vous concentrer sur le champ sémantique. Vous pouvez également mettre en évidence des mots ou des phrases importants en gras. Insérez des questions et gardez le suspense pour attirer les visiteurs et les amener à lire le reste de votre contenu.

Bien structurer le texte

L’article doit être lisible. Un contenu compact, sans mise en page, n’attire pas les visiteurs. Un contenu éditorial bien aéré et bien structuré assure une meilleure lisibilité.

Les balises Hn aident à créer des parties et des sous-parties dans le texte. Le paragraphe développe l’idée et est accompagné d’un titre. On commence par la balise H1, puis la balise H2, etc. Si une seule balise H1 suffit dans le texte, en revanche, il est totalement incohérent de n’inclure qu’une seule balise H2, une seule balise H3, etc. Ces balises servent à délimiter des sous-parties, il faut en inclure au moins deux.

Optimiser les images

Les images offrent un rendu visuel agréable pour les internautes. Astucieusement répartis, elles ajoutent de la valeur au site. Elles doivent être choisies en fonction de la demande clé et du public cible afin de créer un ensemble harmonieux.

Pour optimiser vos images, ajoutez-leur simplement l’attribut ALT. Cette balise ajoute une courte description à la photo qui indique aux moteurs de recherche de quoi il s’agit. N’oubliez pas de séparer vos mots clés par des tirets et d’éviter les accents.

Travailler le maillage interne

Cette méthode consiste à insérer des liens qui renvoient vers d’autres pages ou articles du même site. Les liens internes sont conçus pour garder les lecteurs sur votre site plus longtemps, ce qui est très bon pour votre référencement. Les robots de Google mesurent combien de temps un utilisateur reste sur vos pages. Si un visiteur quitte votre site rapidement, cela signale aux moteurs de recherche que votre site est de mauvaise qualité. Vos pages seront alors désindexées et tomberont dans le classement SERP.

Mettre des backlinks de qualité

Les backlinks sont des liens sortants de votre site qui pointent vers d’autres sites. De nombreuses plateformes en ligne vendent des backlinks. Préférez ceux de haute qualité pour réussir votre SEO.

Attention toutefois à ne pas abuser des liens sortants. Deux ou trois liens sortants par article suffisent. En effet, l’algorithme de Google Pinguin sait reconnaître et sanctionner les sites qui emploient cette méthode trompeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.