Comment décoder le langage de bébé ?

Etant une jeune maman, comprendre bébé vous faciliterait la vie. Notamment lorsqu’il n’arrête pas de pleurer alors que vous avez fini de le nourrir, de changer sa couche, de lui faire faire son rot… Et comme le nourrisson ne parle pas encore, savoir décoder le langage de bébé vous aiderait à prendre les bonnes dispositions pour apaiser ses pleurs et satisfaire ses besoins.

Le langage corporel de bébé

Les bébés s’expriment avec des gestes, des sourires, des sons, des mimiques et aussi des pleurs. Pour attirer l’attention de sa maman, le petit utilise ce langage corporel pour communiquer son désir ou son malaise. C’est alors au tour de la maman et du papa d’apporter des réponses au comportement de bébé. Le tout petit va ensuite interpréter les résultats qu’il obtient grâce à ses gestes et il associera une émotion à une réaction de la part de ses parents.

Le sourire

Dès sa naissance, le sourire est une des mimiques spontanées de bébé. Il traduit en général, un état de plaisir ou de satisfaction. Plus tard, quand l’enfant sera plus grand, il sourira volontairement aux visages qu’il reconnaît.

Les pleurs

Les pleurs représentent le langage corporel le plus utilisé par bébé. En effet, dès qu’il pleure, la maman accourt, le prend dans ses bras pour essayer de le rassurer et de la calmer. S’il est nourri au sein, la maman l’allaitera aussitôt et si le petit a faim, il se calmera rapidement. Outre la faim, le tout-petit pleure également pour exprimer son mécontentement par exemple si sa couche est pleine et qu’il se sent mal à l’aise. L’enfant pleure aussi quand il est malade, quand il a des coliques ou quand il a trop chaud ou encore quand il ressent le froid. Les sanglots du poupon peuvent signifier également qu’il a peur.

Les coups de pied

Les coups de pied indiquent en général une humeur joueuse. Toutefois, ce comportement peut aussi traduire que l’enfant ressent une gêne par exemple sa couche est sale ou encore vous le portez d’une façon inconfortable. Vous comprendrez rapidement si les coups de pied reflètent un malaise.

Les poings fermés

Jusqu’à trois mois, les petits bouts ont l’habitude de garder leurs poings fermés. D’après certains avis pédiatriques, ce comportement peut aussi dénoter un signe de faim ou de stress.

Les genoux pliés

Les genoux pliés vers le ventre peuvent traduire des inconforts au niveau digestif. Il peut être question de problèmes liés à la constipation, au gaz… Vous pourrez l’aider à faire son rot en le portant contre vous en le massant le dos. Pour les gaz, soulagez-le en faisant des cercles avec ses jambes repliées vers son ventre.

Les bras tendus en avant

Un bébé qui tend les bras réclame en général votre présence et il veut que vous le preniez dans vos bras pour le réconforter ou pour le divertir.

Il est à savoir qu’il n’existe pas de dictionnaire pour le langage de bébé, au fil des jours et au fil des pleurs, vous commencerez à différencier les significations de chacun de ses cris.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *