Portage salarial et métiers de l’informatique: le bon match ?

Les ingénieurs en informatique, développeurs et spécialistes en systèmes d’information sont de plus en plus nombreux à recourir au portage salarial. Cette formule leur permet en effet d’exercer leur activité en toute autonomie sans qu’ils ne perdent les avantages du statut salarié.

 

Portage salarial : quels avantages pour les professionnels du secteur IT ?

Il y a une chose que les prestataires de services en informatique ont en commun : le besoin d’autonomie. Pour préserver leur bien-être et leur créativité, ils ont besoin de travailler en toute indépendance, sans contraintes hiérarchiques. Le portage salarial offre justement la possibilité aux experts IT de devenir indépendants tout en restant salariés.

En adoptant le portage salarial, un consultant web, un expert en systèmes IT et réseaux, un développeur informatique, ou encore un spécialiste hardware/software, n’a pas besoin de se mettre à son compte pour travailler en tant qu’indépendant en informatique. Il évite ainsi les obligations financières et administratives indispensables à la création d’une entreprise. C’est la société de portage qui aura pour charge de gérer l’administratif, ce qui lui permet de se consacrer librement et entièrement à son métier. D’ailleurs, il pourra trouver ses clients lui-même et définira également ses propres honoraires.

En tant que salarié porté, le professionnel de l’informatique pourra conserver sa protection sociale. Contrairement à un freelance classique (ou un auto-entrepreneur), le salarié porté cotise pour sa retraite. Et si jamais il tombe dans le chômage, il pourra bénéficier d’une indemnisation. Dans le secteur de l’informatique, adopter le portage salarial consiste à intervenir en tant que consultant auprès d’une entreprise cliente pour y effectuer une mission préalablement définie. Le rôle de la société de portage se résume quant à lui à établir le contrat de prestation, facturer la mission, et payer le consultant informatique.

Autres raisons pour lesquelles le portage salarial attire les spécialistes de l’informatique et des nouvelles technologies

Les informaticiens représentent aujourd’hui pas moins de 30% des effectifs en portage salarial.

A part la sécurité que procure le statut de salarié porté, notamment la prise en charge par les ASSEDIC en cas de souci, les professionnels du secteur IT choisissent de travailler avec une société de portage en vue d’améliorer leur salaire. Si les entreprises classiques prélèvent jusqu’à 30% (voire plus) avant le prélèvement des charges, les sociétés de portage ne retirent que 10% maximum. De plus, à chaque nouveau contrat, les portés négocient leur salaire eux-mêmes tout en prenant soin de choisir les missions les plus attractives.

Le portage salarial ouvre aussi plusieurs opportunités, comme l’accès à des formations gratuites et l’occasion d’entrer en contact avec les entreprises de grande renommée. Une autre raison pousse également les informaticiens à choisir cette formule, à savoir la possibilité de sortir du statut de salarié porté sans être soumis à aucune condition. Le portage salarial permet en effet de tester une nouvelle activité ou un marché sans risque. Donc une alternative intéressante à la création de sa propre structure, ou tout simplement la première étape de la création d’une entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *