Quels sont les risques d’investir dans l’immobilier ?

Un des placements que beaucoup choisissent, investir dans l’immobilier séduit les Français, seulement, il présente certains risques qui pourraient compromettre l’acquisition du bien. Comme c’est un investissement à capital non garanti, il serait mieux de savoir à quoi peut-on se confronter afin de les esquiver.

Investir dans l’immobilier, les risques les plus courants

La plupart des investisseurs font l’acquisition d’un bien immobilier avec l’aide d’un programme immobilier comme celui des Capitouls afin de le mettre en location, et comme logement locatif, il est exposé à des complications que beaucoup de propriétaires ont connues avec leurs locataires. Il y a parfois des conflits entre les deux parties, et cela concerne souvent les loyers impayés qui s’accumulent et compromet même le crédit que vous avez fait auprès de votre banque.

Il y a également les risques sur la dégradation du logement, quand un locataire libère l’appartement. Le constat ne se fait souvent qu’après son départ et vous aurez la mauvaise surprise de noter que le dépôt de garantie ne pourra pas couvrir les frais de réparation de votre bien.

Certains propriétaires n’arrivent pas à trouver un locataire permanent, ainsi, pour avoir une rentrée d’argent, il opte pour les vacances locatives, or, pour combler ce « jour de perte sèche », louer votre logement à des vacanciers présente également des risques, surtout au niveau des infrastructures, car certaines dispositions pourront être utilisées deux fois plus.

À chaque problème sa solution

Mais rassurez-vous, il existe toujours des solutions pour les risques énumérés ci-dessus. Ainsi, pour ne pas rencontrer un locataire non solvable, choisissez-le bien, fiez-vous à la première impression quand vous le rencontrez et n’hésitez pas à décliner le dossier en cas de doute, mais surtout, soumettez votre bien à des assurances ou mieux encore, demandez un garant lors du contrat. Ce sont aussi les solutions pour éviter la dégradation de votre bien après le départ d’un locataire.

Quant aux risques que vous pourrez connaître en soumettant votre bien à des vacances locatives, prenez également des assurances y afférentes, faites des entretiens réguliers pour mieux rehausser sa valeur pour cette formule, mais le mieux est de trouver un locataire permanent, et ceci peut se faire en procédant à un loyer plus attractif pour trouver un locataire plus rapidement.

D’éventuels risques à prévoir

Investir dans l’immobilier n’est pas dépourvu d’incidents que vous risquerez de connaître. Au moment de l’achat, quelques vices cachés et quelques malfaçons pourraient vous échapper. Ces désagréments ne sont pas toujours évidents et c’est seulement quand vous avez fait l’acquisition du bien que vous les constaterez, et les réparations pourraient vous coûter cher. Avant d’en faire l’acquisition, il serait mieux de solliciter les avis d’un professionnel qui saura faire une expertise sur le bien.

Comme le prix du marché immobilier est assez aléatoire, le risque de voir une baisse après avoir fait l’acquisition d’un bien reste toujours une possibilité. Toutefois, en dents de scie comme il est, le prix du marché pourra jouer en votre faveur quand il est en hausse pour faire de bonnes affaires avec une plus-value avantageuse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *